Organisateur : La Cité des Arts

Dates & lieux

Description

Le Rock à La Buse revient jeter ses ancres à la Cité des Arts pour sa 16e édition le samedi 19 mars 2022, avec une soirée réunissant la fine fleur -de sel- du rock indé de La Réunion et d'Outre-Océan. Cette année encore, préparez-vous à faire de belles découvertes musicales électriques et éclectiques avec les 4 groupes au programme : Kilkil et Tukatukas (La Réunion), Jessica 93 (Paris) et We Hate You Please Die (Rouen). L'affiche est dessinée par Hervé Tanquerelle, qui viendra participer aux concerts dessinés, toujours réalisés en collaboration avec Le Cri du Margouillat et ses auteurs BD péi. Préparez-vous à embarquer pour une grande soirée "Roque" emplie de décibels et de couleurs.

KILKIL (Réunion)

Le trio KILKIL a sorti fin octobre 2021 un nouvel album vinyle exotiquement intitulé « Clermont-Ferrand » sur le label réunionnais Maudit Tangue et le label belge Rockerill Records. Brouillant encore et toujours les étiquettes, entre synthpunk et musique expérimentale, avec son line-up atypique (batterie, basse, synthé/saxo), KILKIL promet un set live énergique et envoûtant avant de s’envoler en tournée en Europe en mai.

 

TUKATUKAS (Réunion)

Avec ses 5 musiciens, le groupe TUKATUKAS vous emmène au pays du ska-dub et du punk hardcore, avec un univers tendu et un set live toujours plus énergique. Un double album vinyle « Royal Bourbon » sortira en 2022 sur le label réunionnais Maudit Tangue et une myriade de labels français et internationaux, avec une tournée Européenne à suivre en juillet.

 

JESSICA93 (Paris)

Derrière le pseudo JESSICA93, un seul homme, une pelletée d'instruments et une attitude mi-branleur superbe, mi-glorieux perdant, pour une réussite des plus totales (Metalorgie). JESSICA93 divise sans sourciller. Pas de consensus mou, ceux qui détestent restent sur le bas-côté à toiser avec une pointe de jalousie ceux qui se laissent emporter par ces chansons toxiques à la grâce féroce, brûlots singuliers puisant sans vergogne dans les héritages punks, grunge ou shoegaze (La Laiterie).

 

WE HATE YOU PLEASE DIE (Rouen)

WE HATE YOU PLEASE DIE, quatuor Rouennais,  recherche une certaine transe, celle qui ne s’encombre pas des genres même si la base garage/punk/rock est bien là. La viscéralité et l’émotion sont la base du projet, le groupe est engagé et attentif aux questions sociétales et environnementales. Du brut et de l’électricité, la volonté de concerts énergiques et cathartiques durant lesquels l’équation se ferait avec Ty Segall, les Cramps, Fucked Up ou The Vines.

Infos pratiques

  • Tout Public
  • Durée : NC

Distribution

Crédit photo : © Hervé Tanquerelle